Journée 2021 du groupe de travail IDM du GDR GPL

Le groupe de travail IDM (Ingénierie Dirigée par les Modèles) du GDR GPL (Génie de la Programmation et du Logiciel) organise le 10 Mai 2021 de 9h à 17h une journée d'échange autour de l'IDM. Elle sera constituée d'une série de présentations de travaux de recherche ou d'articles publiés.

Accès à la journée

La journée est ouverte à tout le monde et se déroulera de manière virtuelle via une conférence Zoom

Programme

9h00
9h45
Benoit Combemale, Université de Rennes 1 / IRISA

Towards Smart Modeling Environments: Looking Into the Future of the Engineering and Scientific Platforms

9h45
10h30
Pascal André, Université de Nantes / LS2N

Expérimentations sur la conception assistée depuis des modèles UML

L'idée développée est de vouloir concevoir une application distribuée à partir de diagrammes UML en tenant compte d'une architecture cible (comme dans le modèle Y ou TTUP). Le problème est vu dans sont ensemble sur une approche empirique. C'est la suite d'un travail publié à Modelsward 2020 : Refining Automation System Control with MDE.
Pause café
10h45
11h30
Akram Idani, ENSIMAG / LIG

Preuve de correction de DSLs exécutables - démo de l'outil Meeduse

One of the major contributions of the MDE paradigm is the ability to instrument domain specific languages (called DSLs) thanks to frameworks dedicated to meta-modeling and code generation like EMF (Eclipse Modeling Framework). However, its major limitation is the lack of formal reasoning tools allowing the developer to ensure the correctness of the DSL semantics. During the last years we tried to bridge the gap between MDE and the rigorous world of formal methods by developing the Meeduse tool. Our aim is to provide the possibility for EMF-based frameworks to define DSLs with proved formal semantics, which would strengthen their applicability in safety-critical systems. The approach translates the Ecore meta-model of a given DSL into an equivalent formal B specification, and then, the execution semantics of the DSL can be defined using the B language. The AtelierB prover is used to guarantee the correctness of the DSL's behavior with respect to its invariant properties, and the ProB model-checker is used to animate the execution scenarios. In this presentation we give an overview about Meeduse and we discuss how the tool is exploited in our ongoing projects.
11h30
12h00
Soulimane Kamni, ISAE - ENSMA / LIAS

Méthodologie pour le déploiement des systèmes embarqués temps réel

Nous proposons une méthodologie pour le déploiement des systèmes embarqués temps réel. Pour prouver notre concept, nous avons décidé de l'intégrer dans Capella sous forme d'un viewpoint qui permet l'automatisation de la méthode en implémentant la transformation nécessaire qui assure le passage entre deux modèles : le modèle fonctionnel et le modèle de déploiement.
Pause déjeuner
13h30
14h15
Olivier Caron, Bernard Carré, Gilles Vanwormhoudt, Polytech Lille / Télécom Lille / CRIStAL

Intérêts des sous-modèles pour un passage à l'échelle de l'IDM

Les sous-(méta)modèles sont concernés dans la plupart des pratiques IDM. Après les avoir caractérisé au travers de ces pratiques, nous présentons leur intérêt en ce qui concerne l'un des défis du GT : le passage à l'échelle. Nous aborderons deux aspects de ce défi : le support de gros modèles et la gestion efficace de larges dépôts de modèles. Nous montrons comment notre formalisation algébrique de sous-(méta)modèles, ses relations et propriétés établies permettent d'optimiser ces deux aspects.
14h15
15h00
Antoine Beugnard, Sylvain Guérin, IMT Atlantique / ENSTA Bretagne / Lab-STICC

Fédération de modèles - Openflexo

Pause café
15h15
16h00
Ankica Barisic, Enlin Zhu, Frédéric Mallet, Université Cote d'Azur / I3S / CNRS / INRIA

Usage de l'IDM pour la block-chain

The number of languages for "blockchains" has widely increased over the years as each language, each plateform is focusing on a specific domain and usage. For the end-user, there is a wild zoo of languages, technologies and solution without a clear decision process to decide which solution to use and how to use it. A Smart Contract allows for having an automatic process to execute transactions on blockchains. While the mechanism is generic, the specifics vary a lot depending on the underlying target. We will present here an attempt to hide some of the specifics behind a technology-agnostic domain-specific language for smart contracts and explain where model-driven engineering may bring a real value in the process.
16h00
17h00
Cloture de la journée, discussion générale sur le GT IDM



Eric Cariou & Sophie Ebersold, co-responsables du GT IDM du GDR GPL